Recrutement, Intégration et management de la génération Z

La Génération Z bouscule les codes du recrutement et du management

Dans notre contexte actuel de forte croissance, le recrutement est un sujet incontournable. La Génération Z impose aux entreprises une transformation profonde de leur approche en termes de recrutement et de management. Aujourd’hui, pour attirer des talents, il faut avant tout connaitre leurs attentes et leurs besoins et s'avoir s'adapter pour leur garantir les meilleures conditions de travail. Les 3 étapes que sont le recrutement, l'intégration et le management doivent évoluer pour permettre de fidéliser ces profils.

Ces jeunes, nous les avons conçus, élevés et éduqués, et ils sont maintenant sur le marché du travail.
Dorénavant, de nouveaux challenges se présentent à nous :
Comprendre leurs attentes
Les intégrer dans nos entreprises
Savoir les manager pour les garder

Inforsud Diffusion partage son expérience

C'est donc parce que le sujet nous concerne de près et que nous mettons en place de nouveaux process internes pour recruter, intégrer et fidéliser ces profils, que nous avons souhaité témoigner à l'occasion de 2 événements ces derniers mois.

Nous sommes intervenus une 1ere fois lors d'une conférence organisée à L'IUT de Rodez en novembre dernier sur le Management de la Génération Z. Un de nos jeunes collaborateurs  a fait un retour d'expérience sur son recrutement, son intégration au sein de son équipe, et les actions mises en place pour attirer et manager la Génération Z.

Plus récemment, à Toulouse, lors d'une conférence au CUSI, dont nous sommes adhérents, c'est également via notre retour d'expérience sur le management des générations Z au sein d'une PME que nous avons pris la parole.

BD Generation Z

La Génération Z, qui sont-ils ?

C’est qui la génération Z ?

Selon Wikipédia : « La Génération Z représente ceux qui sont nés à partir des années 2000. Ils ont donc toujours connu un monde avec une grande présence de l'informatique et de l'Internet. »
Mais d’autres sources indiquent que la génération Z commence en 1995, après la génération Y, et qu’elle aurait pris fin en 2010 pour laisser la place à une nouvelle génération, qui elle, reste à baptiser.

Les caractéristiques de la génération Z

Elle se différencie des générations précédentes qu’elle côtoie dans les entreprises.

De ce fait, ils sont en rupture plus ou moins fortes sur plusieurs sujets :

• La relation à la technologie : l’hyper-connexion est la règle.
• La relation au travail : le plaisir et l'envie de se réaliser guident leur démarche (pas le devoir ou l'obéissance à une norme sociétale).
• La relation à l’autorité : l'entreprise est transversale (et non pyramidale). Les contributions sont plus essentielles que les statuts.
• La relation au temps : ils vont vite mais avec peu d'anticipation. (ils sont multitâches et ont la culture du zapping).
• La relation à l’information : partage vs rétention (ils vont chercher l'information, la vérifie et l’enrichisse).
• La relation au réseau : l’équipe est la priorité devant la mission, les clients, le manager ou eux même.

De notre expérience nous avons retenus quelques points clés pour le recrutement :

• Ce sont des candidats qui ne se paient pas avec des mots ou des promesses.
L’enjeu des entreprises est de les engager malgré leur niveau d’exigences élevé (pas forcement au niveau du salaire) et de les fidéliser. La transparence devient une clé importante. De même, le maintien d’un sentiment d’équité entre tous les « talents » est un enjeu de taille.
• Ils sont méfiants vis-à-vis du monde de l’entreprise qui est souvent synonyme de stress, mauvaise ambiance et pression de la part des managers.

Ils choisiront en priorité les entreprises fun, innovantes, éthiques et internationales et seront rapidement plus attirés, que les autres générations, par la création de leur emploi.

 

C’est à se demander qui recrute qui ?

 

Nos conseils

Et maintenant, pour les garder le plus longtemps possible, sachant qu’ils ne cherchent pas à faire carrière (ils pensent rester au maximum 4 ans dans l’entreprise), dévoilons quelques recettes pour les manager :

• Être un coach et transmettre son savoir-faire
• Être proche et à l’écoute
• Leur accorder de la confiance et de l’autonomie
• Comprendre que celui qui est reconnu n’est plus celui qui sait mais celui qui fait
• Savoir que la génération Z privilégie la communauté par rapport au manager

En conclusion, les challenges sont nombreux pour l’entreprise, car l’intégration de la génération Z doit se faire sans oublier les générations précédentes qui sont souvent déstabilisées par cette prise de pouvoir silencieuse.

Laissez un commentaire